L’ANALYSE D’EAU EN éLEVAGE

 

L’analyse d’eau en élevage :

Pourquoi, Quand, Comment,

1 - Pour quelles raisons réaliser une analyse d’eau ?

Dans le cadre des contrôles imposés par le cahier des charges, en cas de problèmes sanitaires et techniques chroniques (syndromes diarrhéiques, baisses de performances inexpliquées, suspicion d’échecs de vaccination), dans les périodes à risques (altération de l’aspect de l’eau, précipitations importantes ou sécheresse marquée lorsqu’on utilise des eaux de puits ou de forages,...), avant d’investir dans du matériel de traitement de l’eau, ou avant de mettre en œuvre des traitements d’acidification ou de chloration en continu.

Notre conseil : Raisonnez la période de votre prélèvement en fonction de l’importance du niveau de la nappe phréatique.

2 – Où prélever ?

Les paramètres chimiques varient peu le long des circuits d’abreuvement. Par contre, les écarts des paramètres bactériologiques sont fréquents entre le point d'arrivée et le dernier abreuvoir. Deux analyses bactériologiques (une à l'arrivée au bâtiment et une en bout de circuit) et une analyse chimique (à l'arrivée au bâtiment) sont recommandées.

3 – Quelles analyses ?

Eau de réseau collectif d’adduction : 1 Bactériologique en bout de circuit (Chimie facultative)

Autre : 2 analyses bactériologiques et 1 chimie (cf ci dessus)

4 - Quelle fréquence ?

Eau de réseau collectif d’adduction : - une fois par an, - et en cas de doute, autant de fois que nécessaire.

Puits artésien ou puits de surface : - bactériologie : deux fois par an, - chimie : une fois par an - et en cas de doute, autant de fois que nécessaire.

 

 

Mon panier
articles
0.00 € TTC
Total :
0.00 € TTC